1500 Masques "Grand public": Blanc, Coton, Personnalisable
Masque COVID coton lavable personnalisé

1500 Masques "Grand public": Blanc, Coton, Personnalisable

Prix régulier €4.485,00 Solde

Masques Coton Blanc : les raisons de son succès "Grand Public"

  • Forme limitant la buée, en cas de lunettes de soleil ou corrective
  • Intérêt économique pour les équipes milieu professionnel, le jetable revient trop cher
  • Recyclage par lavage est non-polluant

 

Covid 19 : Création de deux nouvelles catégories de masques "grand public"

  • Les masques filtrants à usage des professionnels en contact avec le public (catégorie 1)

    L’usage de ces masques filtrants est destiné aux populations amenées à recevoir du public dans le cadre de leurs activités professionnelles. Ils filtrent plus de 90% des particules émises d’une taille supérieure ou égale à 3 microns compatibles avec cette utilisation

  • Les masques filtrants pour protéger l’ensemble d’un groupe portant ces masques et sans contact avec le public (catégorie 2)

    Ces masques filtrants sont destinés à l’usage d’individus ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes, dans le cadre professionnel. Ce masque pourra être porté par l’ensemble des individus d’un sous-groupe (entreprise, service…) ou en présence d’autres individus porteurs d’un masque d’une autre catégorie, lorsque le poste ou les conditions de travail le nécessitent. Leurs propriétés de filtrations sur les particules émises de 3 microns apportent un complément de protection aux gestes barrières.

    L’utilisation de ces masques s’inscrit dans la stricte application des mesures liées au confinement, des mesures d’organisation du travail ainsi que des gestes barrières


Avis des utilisateurs


Un incontournable ...

  • Le port du masque doit être un minimum confortable (90% d'accord)
  • Le prix ne doit pas être trop cher (86% d'accord)
  • Le port du masque doit être rendu obligatoire (80% d'accord)

Faut-il choisir un masque chirurgical ou en tissu ?

Publié le : 28/05/2020  (Source: UFC Que choisir)

La consigne est désormais au port du masque dans la plupart des magasins, dans les transports en commun, les lieux accueillant du public, voire l’espace public, et on a le choix entre masques chirurgicaux et masques en tissu. Mais se valent-ils ?


Masque en tissu cat. 1 Masque en tissu cat. 2 Masque chirurgical

Protection

  • Filtre au moins 90 % des particules émises par le porteur

  • Filtre l’air inhalé, sans certitude sur le niveau de performance
  • Filtre au moins 70 % des particules émises par le porteur

  • Filtre l’air inhalé, sans certitude sur le niveau de performance
  • Filtre au moins 95 % des particules émises par le porteur

  • Filtre l’air inhalé

Durée du port

4 h

4 h

4 h

Après usage

  • Lavage à 60 °C
  • Nbre d’utilisations sur l’emballage
  • Lavage à 60 °C
  • Nbre d’utilisations sur l’emballage
  • Jetable

Face à l’absence de masques pour le grand public durant le confinement, l’Afnor a sorti un référentiel et des patrons pour la fabrication de masques barrières en tissu, réutilisables après lavage. Le modèle a d’abord séduit des couturières et des particuliers dotés d’une machine à coudre, puis des entreprises se sont mises à en fabriquer à grande échelle. On en trouve actuellement de deux catégories, 1 et 2.

La catégorie 2 filtre au moins 70 % des particules émises par le porteur du masque, à partir d’une taille de 3 microns (1), tandis que la catégorie 1 en filtre au moins 90 %. Selon l’INRS, l’Institut national de recherche et de sécurité pour la santé au travail, s’il est inférieur aux masques chirurgicaux et FFP2, le masque en tissu « protège également celui qui le porte contre les projections de gouttelettes émises par une personne en vis-à-vis ».

L’Afnor recommande de porter ces masques en tissu au maximum 4 heures, puis de les laver à 60 °C, ce peut être avec les draps ou le linge de toilette. Entre deux passages en machine, on peut aussi les laver à la main, à l’eau chaude et au savon.